Premier lancement depuis le sol américain réussi pour Rocket Lab

Premier lancement depuis le sol américain réussi pour Rocket Lab

Space News, Space Policy Online, Parabolic Arc, 24 janvier 2023   Le 24 janvier, le lanceur léger Electron de Rocket Lab a réalisé avec succès son

Space NewsSpace Policy OnlineParabolic Arc, 24 janvier 2023  


Le 24 janvier, le lanceur léger Electron de Rocket Lab a réalisé avec succès son premier vol depuis le Mid-Atlantic Regional Spaceport (MARS) sur l’île Wallops en Virginie. Au cours de ce vol, la mission bien nommée “Virginia is for Launch Lovers” a permis de placer en orbite trois satellites HawkEye 360. Il s’agissait du 33ème lancement de Rocket Lab depuis 2018. Les 32 premiers lancements (dont 3 échecs) qui ont tous été effectués depuis la Nouvelle-Zélande, ont permis à Rocket Lab de mettre en orbite un total de 152 satellites.
Avec ce premier vol depuis les Etats-Unis, Rocket Lab espère élargir ses activités sur le marché américain, en levant les contraintes logistiques qui pesaient sur ses contrats de lancement depuis la Nouvelle-Zélande. Avec une capacité d’emport de 300 kg en orbite basse, la société prévoit d’effectuer un total de 14 lancements en 2023 (contre 9 en 2022), dont 4 à 6 depuis les Etats-Unis. Deux lancements sont déjà prévus au printemps depuis la Virginie pour déployer les quatre cubesats de la constellation  TROPICS (Time-Resolved Observations of Precipitation structure and storm Intensity with a Constellation of Smallsats) de la NASA, dont les deux premiers avaient été détruits en juin dernier au cours du lancement Rocket 3.3 réalisé par Astra. Pour mémoire, la société entend également fabriquer et lancer son futur lanceur de moyenne gamme Neutron en Virginie. Neutron doit être en mesure d’emporter 13 tonnes de charge utile en orbite basse, et 1,5 tonne à destination de Mars et Vénus.

Crédit photo : Rocket Lab/Brady Kenniston

image_pdfimage_print