Innovation

Régulation américaine sur l’IA : perspectives au niveau du gouvernement fédéral et de l’Etat de Californie.

Réunis le 13 septembre à Washington, les dirigeants des GAFAM ont exprimé un consensus selon lequel le gouvernement devait agir pour réguler l’intelligence artificielle (IA) et réduire les risques associés. Nous proposons dans cet article de faire le point sur l’état actuel des perspectives de régulation de l’IA au niveau fédéral et au niveau de l’Etat de Californie, un des plus avancés en la matière.

Symposium annuel des lauréats Hoffman-Yee : Stanford HAI partage sa vision de l’IA pour l’humanité

Chaque année, Stanford octroie plusieurs millions de dollars en bourses de recherche à des équipes pluridisciplinaires travaillant en son sein sur des sujets d’intelligence artificielle centrée sur l’humain. A l’occasion du symposium annuel Hoffman-Yee, qui s’est déroulé le 19 septembre 2023 à Stanford, le service pour la science et la technologie a pu découvrir les résultats préliminaires des travaux des lauréats de 2022, qu’ils traitent des futurs développements ou des nouveaux champs applicatifs en matière d’IA centrée sur l’humain. L’occasion de prendre la mesure des futurs défis à relever dans ce domaine de la recherche qui nous impacte tous au quotidien (santé, réseaux sociaux, éducation ou encore politique).

Adopter l’IA frugale : les motivations

L’essor rapide de l’intelligence artificielle (IA) a fait naître plusieurs problématiques telles qu’un fort impact environnemental, des coûts élevés, des disparités en termes d’accessibilité ainsi que la présence de biais, pour n’en citer que quelques-unes. Ces problématiques s’intensifient à mesure que l’IA se généralise, mais ne sont pas perçues de la même manière selon les régions du monde. En particulier, leur poids est réparti différemment aux Etats-Unis qu’en Europe, la prise de conscience écologique en Silicon Valley étant fortement concurrencée par la course à la performance sur les plans technologiques et économiques. Ce second article de notre série sur l’IA frugale s’attache à démontrer que celle-ci peut, dans une certaine mesure, offrir de bons leviers pour répondre aux différents défis de l’IA, en fonction des contraintes identifiées comme importantes par chacun des acteurs.

Interview de Robert Altman : comment le programme SPIN amène l’entrepreneuriat au sein des laboratoires nationaux

Le Programme Stratégique pour l’Innovation dans les Laboratoires nationaux (Strategic Programs For Innovation at The National labs – SPIN) a été lancé en 2022 par le centre Polsky, soit le principal centre d’innovation de l’université de Chicago. Il vise à initier à l’entrepreneuriat des cohortes de chercheurs des laboratoires nationaux. Dans une interview, son directeur, Dr Robert Altman, nous en apprend plus sur ce programme et ses ambitions.

L’IA Frugale bouleverse les codes technologiques : décryptage des solutions techniques innovantes depuis la Silicon Valley

Au cœur de l’effervescence actuelle des chercheurs, qui s’efforcent de développer des modèles d’intelligence artificielle (IA) toujours plus grands et performants, mais également de résoudre des questions scientifiques jusqu’alors inexplorées (-rables), se dessine la conscience croissante de l’impact énergétique de la technologie.

L’étude co-publiée le 28 novembre 2023 par les équipes de Hugging Face et du Allen Institute for AI [1] met en lumière le fait que la création d’une image avec l’IA générative consomme autant d’énergie que la recharge d’un téléphone mobile. Il s’agit de la première évaluation des émissions de carbone liées à l’utilisation d’un modèle d’IA, un an après la mise à disposition de l’IA générative au grand public.

Aujourd’hui, l’essor de l’IA frugale – c’est à dire sobre énergétiquement et/ou sur le plan des données – se profile comme une avancée majeure et nécessaire pour répondre à des impératifs environnementaux, mais aussi sociétaux et économiques. Pour ce dernier article sur cette thématique émergente, l’équipe du service scientifique basée à San Francisco s’est immergée dans l’examen approfondi des stratégies techniques visant à atténuer l’empreinte énergétique de l’IA.

À travers des entretiens avec des acteurs clés de la Silicon Valley, nous dévoilons les solutions concrètes annonciatrices d’une transition vers une approche plus respectueuse de l’environnement, et économiquement viable. Tout en mettant en avant ces progrès, nous soulignons également les défis persistants à relever pour concrétiser pleinement cette évolution vers la frugalité énergétique dans le domaine de l’IA.

L’essor de la CleanTech à Los Angeles

Alors que l’Inflation Reduction Act (IRA) est sans doute l’effort le plus important jamais mis en place par le gouvernement américain pour accélérer la transition vers une économie fondée sur les technologies propres (cleantech), la métropole de Los Angeles, deuxième puissance économique des États-Unis en 2021, entend renforcer sa place comme lieu d’innovation dans ce domaine. Elle a pris diverses mesures pour lutter contre l’aggravation des effets du climat, la ville ayant connu nombre de vagues de chaleurs records, incendies, sécheresses, dommages littoraux et épisodes d’expositions fortes à la pollution.

L’administration Biden annonce 31 nouveaux « Tech Hubs » aux États-Unis, dont trois en Nouvelle-Angleterre

Dans le cadre du CHIPS Act de 2022, 31 régions des États-Unis se sont vues décerner l’appellation Regional Technology and Innovation Hubs, ou “Tech Hubs”, par l’administration Biden. Ce programme vise à flécher les investissements fédéraux vers des régions rurales ou généralement à l’écart des grands plans d’innovation. Parmi ces “Tech Hubs”, trois d’entre eux se situent en Nouvelle-Angleterre, dans le Maine, le Rhode Island, et le New Hampshire.

A Houston, l’armée américaine investit dans la recherche et le développement de technologies améliorant la prise de décision

Les technologies quantiques, l’intelligence artificielle et le machine learning sont au coeur des axes de recherches du programme financé par le département de défense des États-Unis à l’université de Houston. Il vise à élaborer des outils améliorant la capacité de prise de décision en période de crise en vue d’éviter un conflit armé ou de s’y préparer.

Adopter l’IA frugale : 3 – la réglementation et les défis

Ce troisième article de notre série s’intéresse aux solutions apportées par l’IA frugale pour juguler les problématiques soulevées par l’essor rapide de l’intelligence artificielle (IA), à savoir, par exemple, un impact environnemental majeur, des coûts élevés, des disparités en termes d’accessibilité ou encore la présence de biais. Plus précisément, nous nous intéressons ici à la manière dont les mesures incitatives en faveur de l’innovation, ainsi que la mise en place de réglementations à l’échelle nationale ou internationale, pourraient promouvoir l’adoption de l’IA frugale – en particulier aux Etats-Unis où la question est encore peu posée à ce jour. 

«Invent it Here, Make it Here», le nouveau mot d’ordre du président Biden

Le président Biden signe un décret ordonnant que les inventions issues de programmes de recherche financés par des fonds fédéraux aboutissent, autant que possible, à une production nationale et au développement d’emplois sur le sol américain. Le mot d’ordre est simple “Invent it Here, Make it Here”*, mais les modalités d’application de ce décret par les agences fédérales restent encore à définir. Les répercussions sur les projets de coopération franco-américains, financés en partie par des fonds fédéraux, restent à clarifier.

Un an après le CHIPS and Science Act

Il y a un an, en août 2022, le CHIPS and Science Act était promulgué autorisant un investissement de plus de $250 milliards dans la recherche scientifique et la production de semi-conducteurs. Cet article dresse le bilan des investissements mis en place par les agences fédérales en relevant des augmentations significatives en lien avec les priorités du CHIPS and Science Act mais à des niveaux inférieurs à ceux prévus dans le budget voté pour 2023 et dans la proposition du budget pour l’année 2024 de la Maison Blanche.

La parole aux experts français basés aux États-Unis : Olivier Laurent, les dynamiques de l’écosystème biotechnologique de San Diego

Olivier Laurent est directeur scientifique de Prometheus Biosciences et membre du conseil d’administration de La French Tech San Diego, inaugurée en juin 2023. Il livre dans cette interview un aperçu de l’écosystème biotechnologique de San Diego, de ce qu’il peut apporter aux scientifiques français souhaitant entreprendre dans les sciences de la vie et de la santé et revient sur les dispositifs d’accompagnement existants.

Repenser le système éducatif à l’aune de l’IA : le point de vue de Sandrine Dudoit, Associate Dean du College of Computing, Data Science, and Society de Berkeley.

Dans une interview exclusive, Sandrine Dudoit, Associate Dean for Faculty and Research au sein du collège Computing, Data Science, and Society (CDSS) de l’Université de Californie à Berkeley, partage sa vision sur l’avenir de l’éducation et de l’intelligence artificielle (IA), ainsi que les implications sociales et éducatives des nouvelles technologies.

Adopter l’IA frugale : concepts, leviers et initiatives

La dégradation de notre écosystème et des ressources naturelles représente un défi de taille, nécessitant l’adoption de technologies plus soutenables. C’est dans ce contexte qu’émerge le paradigme d’intelligence artificielle (IA) frugale, prônant une approche mesurée, efficace et responsable. L’IA frugale optimise la quantité de données, la construction des algorithmes, le choix du matériel (ou hardware) ou de la source d’énergie utilisée afin d’aboutir à une réduction de l’impact environnemental de l’IA, le tout en maintenant la performance. Certains acteurs ont déjà mis en œuvre des pratiques frugales réalisant ainsi des économies significatives d’argent, d’énergie et de temps.
Cet article est le premier d’une série proposée par le Service pour la Science et la Technologie pour mieux comprendre les enjeux, les pratiques et les perspectives de l’IA frugale.

“La Saga A(G)I”, épisode 4 ; Exploration des synergies entre l’intelligence artificielle générative et la santé

Dès novembre 2022, la Silicon Valley, renommée pour son rôle de premier plan dans l’innovation technologique, a été témoin de la percée sans précédent de l’intelligence artificielle (IA) générative. Depuis lors, celle-ci a ouvert de nouvelles perspectives et favorisé l’émergence de très nombreuses startups dans divers domaines. Après s’être intéressé à la dimension de la responsabilité de l’IA et à la transformation des métiers, le service scientifique de San Francisco met en lumière, à travers cet article, les dernières initiatives impulsées par l’IA générative dans le domaine de la santé.

La construction de nouvelles installations industrielles à Devens (Massachusetts) pour préparer la commercialisation d’un réacteur de fusion nucléaire et la production d’électrolyseurs hydrogène

Pour accompagner la transition énergétique, le Massachusetts se dote d’installations industrielles de haute technologie pour devenir un leader dans la course à une énergie propre et économique à bas niveau de carbone. Dans cet article, un zoom est fait sur une petite ville du Massachusetts, Devens, qui verra bientôt le démarrage du futur réacteur de fusion nucléaire de Commonwealth Fusion Systems, basé sur une nouvelle technologie d’aimants supraconducteurs développés au MIT, mais également le lancement d’une nouvelle usine de fabrication d’électrolyseurs hydrogène de la startup Electric Hydrogen.

Bilan au Congrès de 5 ans de stratégie quantique nationale

Le Committee on Science, Space and Technology de la Chambre des Représentants au Congrès a auditionné cinq experts des sciences et technologies quantiques le mercredi 7 juin pour évaluer les mesures à prendre en vue d’assurer la suprématie américaine dans ce secteur prometteur et stratégique. Les arguments et propositions développées coïncident avec la vision américaine du rôle des technologies émergentes critiques dans un contexte de forte compétition avec la Chine. L’ensemble fait ressortir le rôle structurant de la National Quantum Initiative pour l’organisation de la recherche dans ce domaine. 

La LA Tech Week, vitrine de la force d’innovation de l’écosystème de Los Angeles et de ses efforts pour créer des synergies autour de thématiques stratégiques

Lieu d’innovations en intelligence artificielle (IA) et en technologies immersives intéressant un large éventail de secteurs dont le divertissement, la santé, la mobilité, l’aérospatial et la défense, la finance, l’énergie verte, Los Angeles ne met pas seulement ses projecteurs sur Hollywood et l’industrie cinématographique pour laquelle elle est si connue. En s’inscrivant dans une dynamique de création de réseaux transversaux autour de thématiques stratégiques en sciences et technologies, cette métropole est une place forte de l’innovation qui s’appuie sur et qui génère des synergies multisectorielles. La LA Tech Week illustre cette dynamique.

Semaine d’immersion dans la Baie de San Francisco et en Silicon Valley pour trois startups lauréates NETVA 2023

Du 15 au 19 mai 2023, le service scientifique du Consulat général de France à San Francisco a accompagné 3 startups de la deeptech française, lauréates du programme d’accélération NETVA, lors d’une semaine d’immersion dans la Baie de San Francisco : XmBauble, SafeHear et Ochy. Pendant une semaine, les startups ont participé à des ateliers, à un événement de networking à la Résidence de France, et à de multiples rendez-vous avec des personnalités académiques, des incubateurs, des industriels et des investisseurs. Leur objectif était de découvrir les spécificités de la Silicon Valley et du marché américain en vue d’une éventuelle ouverture internationale à moyen terme.

Boston, nouveau hub de l’industrie quantique ?

Un dynamisme singulier anime actuellement les industriels du quantique de Boston. De nombreuses entreprises viennent en effet s’installer dans la région, dans le but d’atteindre une certaine “masse critique”, ce qui fait la force de l’industrie dans le domaine de la biotech notamment. Boston pourrait ainsi bientôt devenir un hub des technologies quantiques.

Le programme NSF Engines : catalyser l’innovation régionale

La National Science Foundation (NSF) a annoncé la première édition du programme NSF Regional Innovation Engines, ou NSF Engines, dont le but est de développer des pôles d’innovations à travers le territoire américain afin de restructurer le paysage national et d’assurer la compétitivité des États-Unis pour les décennies à venir.