La NIFA investit 20 millions de dollars dans la recherche en agriculture biologique

La NIFA investit 20 millions de dollars dans la recherche en agriculture biologique

La NIFA (National Institute for Food and Agriculture), une antenne de l'USDA (United States Department of Agriculture) a récemment annoncé sa décision d'investir plus de 20 millions de dollars dans la recherche en agriculture biologique. Ce soutien au développement d'une agriculture plus durable marque un tournant dans la politique de l'USDA, qui, traditionnellement, injecte minoritairement dans ce domaine.

Fin septembre, la NIFA (National Institute for Food and Agriculture), une antenne de l’USDA (United States Department of Agriculture) a annoncé sa décision d’investir plus de 20 millions de dollars dans la recherche en agriculture biologique. Cet investissement s’intègre à deux programmes compétitifs de recherche financés par la NIFA : d’une part, Organic Agriculture Research and Extension Initiative (OREI), fondé dès 2002 et restauré en 2014 par le Farm Bill; et d’autre part, Organic Transitions Program (ORG). Ces deux volets de la recherche en agriculture biologique sont centraux dans le domaine, et ensemble, ces investissements devraient permettre d’améliorer la qualité et la durabilité de la production agricole biologique, tout en réduisant les barrières existantes face à la transition agricole.

Dans le détail, sur les 32 projets financés: 20 ont été attribués à l’OREI, et 12 à l’ORG. Selon Mark Schonbeck, chercheur associé à l’Organic Farming Research Foundation (OFRF), les projets traitent surtout de sujets comme la santé, la fertilité et la biologie des sols, ainsi que le cycle des nutriments. Sont ensuite concernés des projets liés à l’amélioration génétique des cultures. L’élevage durable et les aspects économiques de la production biologique bénéficient de soutien dans une moindre mesure. Parmi les universités sélectionnées par l’OREI se trouvent notamment l’université de Cornell, University of Florida, et University of Wisconsin.

Traditionnellement, l’agriculture biologique est un domaine relativement peu soutenu financièrement par la NIFA. Cette décision, visant à inciter le développement d’une agriculture plus durable, marque un tournant dans la politique de l’USDA, selon la NSAC (National Sustainable Agriculture Coalition).

Rédactrice :

Juliette Paemelaere, Chargée de mission coopération scientifique, INRAE, [email protected]

image_pdfimage_print