L’IA : un moyen moderne de lutte contre le diabète

L’IA : un moyen moderne de lutte contre le diabète

La lutte contre le diabète représente un enjeu humain et économique très important auxRetour ligne automatique Etats-Unis. Or, des technologies innovantes utilisant l’Intelligence Artificielle (IA) ont été mises en placeRetour ligne automatique pour aider la prévention, le diagnostic, et le traitement des personnes souffrant de diabète.

Le diabète est une maladie qui touche aux USA plus de 30 millions de citoyens, dont plus de 7 millions n’ont pas été diagnostiqués (Ramsey, 2016). Selon les chiffres du « Centers for Disease Control and Prevention » le nombre de diabétiques devrait doubler voire tripler d’ici 2050 (Bryant, 2017).

Retour ligne automatique
Chaque année, ce sont 1,4 millions de nouveaux cas identifiés, et c’est la cause directe ou indirecte de laRetour ligne automatique mort de près de 300 000 américains. Par ailleurs, les coûts de cette maladie sont de l’ordre de 322 Md$ en santé publique (Canteneur, 2016).

La lutte contre le diabète représente donc un enjeu humain et économique très important aux Etats-Unis. Or, des technologies innovantes utilisant l’Intelligence Artificielle (IA) ont été mises en place pour aider la prévention, le diagnostic, et le traitement des personnes souffrant de diabète.

Il est d’une importance vitale pour une personne souffrant de diabète de connaitre en tempsRetour ligne automatique
réel ses taux de glycémie et/ou d’insuline afin de pouvoir les maintenir artificiellement à une certaineRetour ligne automatique
constante grâce à des injections. Le marché des produits correspondant à ce besoin est actuellementRetour ligne automatique
extrêmement concurrentiel, et les solutions proposées comportent différents niveaux deRetour ligne automatique
sophistication. Il s’agit pour certaines de simplement développer un capteur qui relève à volonté laRetour ligne automatique
concentration en insuline et/ou en glycémie, pouvant ensuite donner des conseils aux patients enRetour ligne automatique
temps réel. C’est par exemple le cas de Glooke qui a levé 36 M$ en 2018. Livingohealth a levé en 2016Retour ligne automatique
une série C de 44,5 M$ pour une solution hardware et software de glucomètre. De son côté, DoseDR aRetour ligne automatique
mis au point une application qui suit de façon générale les maladies chroniques, dont bien sûr leRetour ligne automatique
diabète. Sa particularité est d’avoir signé un accord avec Stanford sur le partage des données. Ainsi cesRetour ligne automatique
applications reposent très largement sur les technologies modernes. Un deuxième niveau consiste àRetour ligne automatique
contrôler le niveau d’insuline, c’est-à-dire à injecter en permanence de façon automatique la bonneRetour ligne automatique
quantité. On parle parfois de pancréas artificiel. Medtronic est une entreprise du secteur médicalRetour ligne automatique
fondée en 1949 dont cette solution technologique a été approuvée par FDA en 2016, tandis que bigfootRetour ligne automatique
est une startup qui vient de faire une série C pour sa solution.

L’autre enjeu est la prévention des effets secondaires potentiellement très graves causés parRetour ligne automatique
le diabète, pouvant aller jusqu’à la perte de la vue ou l’amputation d’un membre. Le stratagème de laRetour ligne automatique
startup Peekvision, une entreprise sur le marché, est d’utiliser son smartphone pour photographier laRetour ligne automatique
rétine et détecter d’éventuels signes avant-coureurs de sa détérioration à l’aide de technologies deRetour ligne automatique
reconnaissance d’image, afin de pouvoir réagir suffisamment tôt et éviter la perte de facultés visuelles.Retour ligne automatique
Ce genre d’utilisation des téléphones portables modernes présente deux avantages :Retour ligne automatique
1. Celui de toucher l’ensemble de la planète, du moins ceux ayant un accès à un téléphone, ceRetour ligne automatique
qui permet de démocratiser les diagnostics à l’ensemble des individus.Retour ligne automatique
2. Et par ailleurs de réduire les coûts de traitements médicaux et donc de désengorger leRetour ligne automatique
système médical.

Compte tenu d’un vieillissement prématuré des artères, les diabétiques courent égalementRetour ligne automatique
un risque cardiovasculaire important. Il faut en effet savoir que le nombre d’amputation nonRetour ligne automatique
traumatique aux USA est de 73000, dont 60% pour le diabète. Il est donc nécessaire de mettre en placeRetour ligne automatique
un suivi étroit des patients. Siren care a ainsi mis au point une chaussette qui suit la température desRetour ligne automatique
pieds, ce qui contrôle le bon fonctionnement du réseau vasculaire, et permet en cas d’anomalie uneRetour ligne automatique
prise en charge précoce. Un autre suivi vasculaire peut se faire par imagerie vasculaire ouRetour ligne automatique
échocardiographie. Ces méthodes reposent aujourd’hui en partie sur de l’IA. Pour acquérir desRetour ligne automatique
données, UCSF echocardiographic laboratory a mis au point un projet de standardisation desRetour ligne automatique
échocardiogrammes et entrepris la collecte de 15000 échocardiogrammes par an. Par ailleurs, pour lutter contre l’obstruction des vaisseaux, les chercheurs développent de nouvelles molécules, en partieRetour ligne automatique
également grâce à des méthodes d’IA.

Enfin, le gouvernement est partie prenante dans cette lutte contre le diabète en finançant àRetour ligne automatique
hauteur du million de dollars différentes organisations à travers les Etats Unis. Pour plus de précisionsRetour ligne automatique
à ce sujet, il est intéressant de se référer à l’article suivant : (National Center for Chronic DiseaseRetour ligne automatique
Prevention and Health Promotion (NCCDPHP), 2018). L’ambition est de concevoir, tester et évaluerRetour ligne automatique
des approches innovantes pour traiter les problèmes de santé nationaux importants du diabète, desRetour ligne automatique
maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Nicolas Legendre

Sources :Retour ligne automatique
Bryant, M. (2017, juin 1). Tech giants and startups alike taking on diabetes. Récupéré surRetour ligne automatique
healthcaredive : https://www.healthcaredive.com/news/tech-giants-and-startups-aliketaking-on-diabetes/444029/Retour ligne automatique
Canteneur, P. (2016, octobre). L’atelier BNP Paribas. Retrieved from SILICON VALLEY STARTUPSRetour ligne automatique
WORKING ON DIABETES MANAGEMENT TOOLS :Retour ligne automatique
https://atelier.bnpparibas/en/health/article/silicon-valley-startups-working-diabetesmanagement-toolsRetour ligne automatique
Diabetes : Ensuring Innovation Reaches Patients. (s.d.). Récupéré sur America’s biopharmaceuticalRetour ligne automatique
companies : https://innovation.org/diseases/autoimmune/type1-diabetes/diabetes-ensuringinnovation-reaches-patientsRetour ligne automatique
National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion (NCCDPHP). (2018, decembreRetour ligne automatique
17 ). Récupéré sur centers for disease control and prevention :Retour ligne automatique
https://www.cdc.gov/chronicdisease/about/foa/1817/index.htmRetour ligne automatique
Ramsey, L. (2016, novembre 17). 7 innovations that are changing the way we manage diabetes, aRetour ligne automatique
disease that affects 371 million people worldwide. Retrieved from business insider :Retour ligne automatique
https://www.businessinsider.com/top-diabetes-technological-innovations-artificialpancreas-2016-11?op=1#bigfoot-biomedical-is-also-building-an-artificial-pancreas-3

image_pdfimage_print