L’accélérateur quantique Duality accepte six startups dans sa cohorte inaugurale

Les startups bénéficieront d’un programme de formation de 12 mois dispensé par l'université de Chicago et d’un financement de 50 000 dollars en plus du réseau et des opportunités offertes par les autres partenaires fondateurs de Duality.

Lancé en avril 2021 en tant que premier accélérateur de start-ups quantiques du pays, Duality soutient les startups de nouvelle génération axées sur la science et la technologie quantiques. Il est dirigé par le Polsky Center for Entrepreneurship and Innovation de l’Université de Chicago et le Chicago Quantum Exchange (CQE), ainsi que par les partenaires fondateurs : l’Université de l’Illinois Urbana-Champaign, le Laboratoire national Argonne et P33 (groupement d’acteurs chargé de développer et promouvoir l’écosystème technologique de Chicago) .

Chaque startup de cette cohorte inaugurale recevra 50 000 dollars de financement sans restriction, et bénéficiera du mentorat d’experts quantiques de premier plan.

Ces startups recevront également une formation commerciale et entrepreneuriale de niveau international dispensée par le Polsky Center et la Booth School of Business. Elles bénéficieront aussi des réseaux, des installations et des programmes des partenaires fondateurs de Duality.

La région est devenue un centre en plein essor pour la technologie quantique et la création de nouvelles entreprises. Elle abrite trois des huit centres de recherche quantique financés par le ministère de l’énergie et la National Science Foundation : Q-NEXT, dirigé par le Laboratoire national Argonne ; Superconducting Quantum Materials and Systems Center (SQMS), dirigé par le Laboratoire National Fermi (Fermilab) ; et Hybrid Quantum Architectures and Networks (HQAN), dirigé par l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign.

Voici les six entreprises sélectionnées pour la première cohorte :

  • Axion Technologies basée à Tallahassee (Floride), développe un générateur de nombres aléatoires quantiques pour les systèmes de calcul à haute performance ;
  • Great Lakes Crystal Technologies basée à East Lansing (Michigan), développe un processus de fabrication de matériaux en diamant pour semi-conducteur pour des applications en photonique, électronique et technologie quantique ;
  • qBraid basée à Hanover (New Hampshire), développe une plateforme basée sur le cloud pour un accéder à des logiciels et matériels informatiques quantiques ;
  • QuantCAD basée à Iowa City (Iowa), développe un logiciel de simulation pour la modélisation du bruit et du courant dans les dispositifs quantiques tels que les capteurs quantiques à haute résolution ;
  • Quantopticon basée à Guildford en Angleterre, développe des logiciels de simulation pour la conception et l’optimisation de dispositifs optiques quantiques ;
  • Super.tech basée à Chicago, développe un logiciel qui accélère les applications de calcul quantique en optimisant l’ensemble du système, des algorithmes aux impulsions de commande.

Ces entreprises ont été sélectionnées parmi un groupe de candidats du monde entier et ont fait l’objet d’un processus d’examen interne.

Pour en savoir plus :
https://www.dualityaccelerator.com/

Rédacteur : Benjamin Doreilh, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, Consulat de France à Chicago ; [email protected]

image_pdfimage_print