Des étudiants et chercheurs du MIT organisent des hackthons pour lutter contre le Covid-19

MIT Covid-19 Challenge – Beat the Pandemic

Des étudiants et chercheurs du MIT organisent des hackthons pour lutter contre le Covid-19

Un grand nombre d’étudiants et chercheurs talentueux ont rapidement souhaité apporter leur soutien à la lutte contre le Covid-19, mais ne savaient pas comment contribuer efficacement.

A l’arrivée de la pandémie aux Etats-Unis, les universités américaines et leurs laboratoires ont fermé leurs portes les unes après les autres. Un grand nombre d’étudiants et chercheurs talentueux ont rapidement souhaité apporter leur soutien à la lutte contre le Covid-19, mais ne savaient pas comment contribuer efficacement. Afin de comprendre quelle était la meilleure façon d’aborder ce challenge, il leur fallait identifier ce dont les hôpitaux, les cliniciens et la population avaient le plus besoin, et savoir quelles technologies pourraient être scalables rapidement pour y répondre.

 

Un groupe d’étudiants du MIT a organisé le hackathon MIT Covid-19 Challenge – Beat the Pandemic afin de mettre en contact ces deux parties, permettant aux participants d’avoir un impact concret sur la gestion de la pandémie. Les organisateurs, pour la plupart déjà en charge des MIT Hacking Medicine, ont fait appel à la communauté du MIT et de l’écosystème de l’innovation dans le domaine de la santé – du Birgham Hosptial Boston, à l’Université Johns Hopkins à Baltimore en passant par le groupe Johnson and Johnson.

Ces partenaires ont communiqué leurs priorités, formant la base sur laquelle les organisateurs ont identifié 10 thématiques classées dans deux catégories :

  • Protéger les populations vulnérables
    • Élargir et améliorer l’accès à l’éducation et aux ressources COVID-19
    • Qui tester et quand?
    • Tri des patients à domicile
    • Traitement et prise en charge de COVID-19
    • Impact de la distanciation sociale et des quarantaines
  • Aider les systèmes de santé
    • Identification de l’immunité COVID-19
    • Nouvelles façons de dispenser des soins dans un monde COVID-19
    • Coordination et distribution des ressources hospitalières
    • Conversion, utilité et projections spatiales
    • Bien-être, gestion, formation des personnels de santé

 

Un total de 4500 étudiants, chercheurs, data scientists et cliniciens entre autres ont candidaté pour participer à ce hackathon. Parmi eux, 1500 ont été sélectionnés et ont formé 238 équipes multidisciplinaires, chacune guidée par un mentor et fédérée autour d’une solution innovante répondant à une problématique associée à l’une des thématiques identifiées. Ces équipes, composées de 5 à 7 membres venant de 96 pays (et 49 états américains sur 50), ont échangé pendant les 48 heures du challenge de vendredi 3 à dimanche soir 5 avril (heure de la côte Est américaine) en utilisant des outils tels que Slack, Google Drive, WhatsApp ou Zoom.

 

Les participants ont pu utiliser plus d’une vingtaine de jeux de données publiques et ressources techniques publiques pour concevoir leurs solutions.

A l’issue du hackathon, un jury a évalué les pitchs de l’ensemble de ces projets et désigné 4 équipes gagnantes par thématique. Chaque équipe lauréate a remporté l’équivalent de 5.000$ en crédits chez AWS pour co-développer et implémenter son idée à la suite du weekend avec le soutien des partenaires du hackathon.

 

L’équipe organisatrice du MIT Covid-19 Challenge prépare déjà le prochain hackathon : Africa Takes on COVID-19, qui aura lieu du 1er au 3 mai prochain en ligne.

 

image_pdfimage_print