Une vidéo au cœur d’un ouragan

Une vidéo au cœur d’un ouragan

Pour la première fois, une vidéo a pu être prise au cœur d’un ouragan. L'étude vise à mieux comprendre l’émergence et l’évolution des ouragans pour améliorer la prédiction de ces phénomènes.

Pour la première fois, une vidéo a pu être prise au cœur d’un ouragan. Le 30 septembre 2021, le Saildrone Explorer SD1045, véhicule-voilier téléguidé et sans équipage, a été positionné sur la trajectoire de l’ouragan de catégorie 4 Sam, dans l’Atlantique Nord. Ce Saildrone a pu filmer les conditions au cœur de l’ouragan dans des conditions extrêmes avec notamment des vagues de 15m et des vents de presque 200 km/h. Une vidéo diffusée par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) est disponible ici.

En plus d’une caméra, le Saildrone Explorer SD1045 est équipé de divers appareils permettant la mesure et la diffusion en temps réel de données météorologiques et océanographiques. Le Saildrone était piloté dans le cadre d’une étude dirigée par Dr. Greg Foltz du Atlantic Oceanographic and Meteorological Laboratory de la NOAA, près de Miami (Floride). L’étude qui inclut 4 autres drones naviguant dans l’Atlantique Nord pour collecter des données sur les orages et ouragans, vise à mieux comprendre l’émergence et l’évolution des ouragans pour améliorer la prédiction de ces phénomènes.

Les Saildrones sont développés par la société Saildrone Inc. en Californie. Trois catégories différentes sont adaptées à des missions de surveillance maritime ou de collecte de données. Les Saildrones Explorer peuvent voyager 100 km par jour et ont une autonomie supérieure à 365 jours en utilisant les énergies solaire et éolienne.

En 2019, les équipements Saildrone avaient déjà été utilisés par la NOAA pour une étude en Antarctique. Un appareil avait réalisé le premier tour autonome du continent de glace, soit 22 000 km, en 196 jours. Les conditions de l’étude étaient extrêmes avec des températures négatives, des vents de 130 km/h, des vagues de 15 m et occasionnellement des collisions avec des icebergs. L’analyse des données collectées avait permis d’en apprendre plus sur les conditions météorologiques, la dynamique d’absorption et d’émission de dioxyde de carbone par l’océan et l’abondance en krill dans différentes régions. Une étude importante pour la compréhension des écosystèmes et les conséquences du changement climatique en Antarctique.

L’utilisation des Saildrones continuera, grâce à de nouvelles études, à améliorer notre connaissance des océans et de l’interaction entre les océans et le climat.

 

Rédacteur – Benjamin Boumard, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, Atlanta,
[email protected]

 

REFERENCES

Picture – Courtesy of Saildrone

https://www.noaa.gov/news-release/world-first-ocean-drone-captures-video-from-inside-hurricane

https://www.aoml.noaa.gov/news/ocean-drone-sails-into-category-4-hurricane-sam/

https://www.youtube.com/watch?v=6B-uwpZD454

https://www.youtube.com/watch?v=9uFe0JgD8TY&t=77s

https://www.youtube.com/watch?v=YxTEMxQMxuU

https://www.washingtonpost.com/weather/2021/09/30/hurricane-sam-saildrone-video-waves/

https://www.nytimes.com/2021/10/03/us/saildrone-boat-hurricane-video.html

https://www.saildrone.com/

https://www.noaa.gov/news/saildrone-is-first-to-circumnavigate-antarctica-in-search-for-carbon-dioxide

image_pdfimage_print