Rebecca M. Blank deviendra la 17ème Présidente de l’Université Northwestern

Rebecca M. Blank deviendra la 17ème Présidente de l’Université Northwestern

Rebecca M. Blank, actuelle Chancelière de l’Université du Wisconsin à Madison et économiste renommée, a été récemment nommée prochaine Présidente de l’Université Northwestern par son Conseil d’administration. Elle deviendra la 17ème Présidente et son mandat sera effectif à l’été 2022.

Rebecca M. Blank deviendra la 17ème Présidente

Economiste de renommée mondiale, R. Blank est une chercheuse reconnue pour ses travaux sur la pauvreté et le marché des emplois à faibles revenus. Elle a servi comme expert économique dans trois administrations présidentielles américaines. Sa nomination comme future présidente de Northwestern marque son retour dans le milieu académique.

R. Blank a été recommandée à l’unanimité du conseil d’administration qui comprend 34 membres du groupe Northwestern, d’origines diversifiées telles que curateurs, enseignants, étudiants, personnels et alumni.

Rebecca Blank succèdera à Morton O. Schapiro, Président de Nothwestern depuis 2009, l’un des mandats présidentiels les plus longs dans l’histoire de l’Université, et qui se terminera à l’été 2022.

Membre de l’Académie des Arts et des Sciences pendant près de 20 ans, R. Blank a été récemment couronnée pour l’ensemble de ses travaux, comme Professeur Distinguée de l’Association Economique Américaine. Comme Chancelière d’une institution de recherche de l’Association des Universités Américaines (AAU) pendant les huit dernières années, R. Blank gère un énorme portefeuille qui a apporté 1,5 milliards de dollars en fonds de recherche sponsorisés l’année passée. Longtemps impliquée dans les questions d’inégalités et d’équité dans ses recherches, elle a fait de ces sujets des priorités pendant son mandat de Chancelière à l’UW-Madison.

Leader distinguée en enseignement supérieur

Comme Chancelière, R. Blank a fait progresser les missions de recherche et d’innovation de l’UW-Madison, en mettant en exergue le rôle de celle-ci dans le développement entrepreneurial et économique. Elle a aussi favorisé les collaborations interdisciplinaires des enseignants en soutien des entreprises de recherche d’UW-Madison.

Pendant son mandat, R. Blank a défendu l’accès à l’université, notamment à travers le Bucky’s Tuition Promise, une initiative qui garantit 4 ans de frais de scolarité gratuits pour les étudiants résidents du Wisconsin ayant des revenus bruts familiaux égaux ou inférieurs à $60,000. La diversité des étudiants d’UW-Madison s’est aussi accrue pendant son mandat. Ceci a valu à R. Blank de recevoir en 2021 la prestigieuse récompense Posse Star de la Fondation Posse pour son leadership en éducation et diversité, et ses efforts pour l’équité et l’inclusion.

Les résultats éducatifs à UW-Madison se sont améliorés régulièrement pendant le mandat de R. Blank, et cette université fait maintenant partie des 10 premières Ecoles publiques pour le taux de diplomation en 6 ans. En outre, les niveaux d’endettement ont chuté et les demandes d’inscriptions ont doublé au cours des 10 dernières années.

R. Blank a beaucoup de crédit pour forger de nouvelles relations avec la législature et le gouvernement de l’Etat ce qui lui a permis de prendre de nouvelles décisions pour améliorer les finances de l’université après une période de coupes budgétaires.

En 2019, R. Blank a lancé l’Ecole des sciences de l’informatique, des données et de l’information à l’UW-Madison, rassemblant ainsi les départements très bien classés d’informatique (#13), de statistiques (#10) et l’Ecole d’Information (#11). L’Ecole nouvellement créée accueille les étudiants qui souhaitent se spécialiser mais aussi ceux recherchant une formation complémentaire dans ces domaines. Ceci aide à préparer des talents uniques pour conduire le développement économique dans le Wisconsin et au-delà. R. Blank a annoncé récemment une donation majeure qui aidera à construire de nouveaux locaux pour cette nouvelle Ecole.

Rebecca Blank a mené une campagne de financement sans précédent pour l’UW-Madison, la campagne « All Ways Forward », qui a permis de lever plus de 4 milliards de dollars, augmentant ainsi le soutien aux zones critiques et répondant aux besoins de financement émergents et urgents, liés aux défaillances des financements de l’Etat. Parmi ces efforts, la campagne de levée de fonds Raimey-Noland cible spécifiquement les donations se mobilisant pour les besoins les plus critiques de l’université dans ses initiatives pour la diversité, l’équité et l’inclusion. Cette campagne se concentre notamment sur l’augmentation de la diversité parmi les étudiants, les enseignants et les personnels, et sur l’amélioration de la réussite scolaire et la préparation à la carrière des étudiants, et les soutiens pour un campus inclusif et accueillant, et enfin pour investir dans les recherches traitant de l’injustices sociale et raciale. Cette campagne Raimey-Noland a permis de lever près de 40 millions de dollars depuis son lancement à l’été 2020.

Pionnière en recherche sur la pauvreté

Rebecca Blank a de forts liens avec Northwestern où elle a enseigné l’économie de 1989 à 1999. Elle a été directrice du Centre de Recherches sur la Pauvreté, et co-directrice du Programme Interdisciplinaire, conjoint entre Northwestern et l’Université de Chicago, sur la Pauvreté, la Race et le Sous-classement.

Rebecca Blank, éminente économiste, a focalisé ses recherches sur les marchés du travail, les comportements individuels, les politiques gouvernementales et la macroéconomie. Elle a énormément publié sur les questions de pauvreté, de travailleurs à faibles revenus et d’inégalité.

Pendant son séjour à Northwestern, R. Blank a été Première Doyenne « Joan and Sanford Weill » de l’Ecole Gerald R. Ford de Politique Publique de l’Université du Michigan où elle a aussi enseigné l’économie. Elle a aussi enseigné à l’Université Princeton.

Rebecca Blank possède une licence d’économie de l’Université du Minnesota et un doctorat d’économie du MIT.

Fonctionnaire dans trois administrations présidentielles américaines

Rebecca Blank a servi dans trois administrations présidentielles américaines, récemment comme secrétaire par intérim au Commerce et secrétaire-adjointe au Commerce sous la présidence Obama. Elle a aussi été membre du Conseil économique sous la présidence Clinton, économiste sénior de ce Conseil sous la présidence Bush (George H.W.). Enfin, elle a aussi été chercheuse sénior à l’Institution Brookings « Robert S. Kerr », un groupe de réflexion à but non lucratif de recherche sur les politiques publiques, basé à Washington D.C.

Rebecca Blank et le sport

Rebecca Blank dirige aussi la Division I d’athlétisme, comme membre du Conseil des gouverneurs de la National Collegiate Athletic Association (NCAA) et du Conseil des directeurs de la Division I. Depuis 2021, elle dirige la Conférence des « Big 10 », en tant que présidente du Conseil des Présidents/Chanceliers de ce groupe d’universités (ndlr, « Big 10 » regroupe 14 universités du Midwest).

Source : https://news.northwestern.edu/stories/2021/10/new-president-rebecca-blank/

Rédacteur : Jean-Paul Lallès, Attaché pour la science et la technologie, Consulat général de France à Chicago (IL). [email protected]

image_pdfimage_print