1

La commission des Affaires économiques du Sénat se penche sur l’écosystème d’innovation californien

La délégation sénatoriale était composée de Sophie Primas, sénatrice des Yvelines et présidente de la Commission des affaires économiques ainsi que de Viviane Artigalas, sénatrice des Hautes-Pyrénées, Patrick Chauvet, sénateur de la Seine-Maritime, Laurent Duplomb, sénateur de la Haute-Loire, Dominique Estrosi Sassone, sénateur des Alpes-Maritimes, Franck Menonville, sénateur de la Meuse et Sébastien Mosneron Dupin, Chef de service de la Commission des affaires économiques.

 

Conformément aux attentes exprimées par la commission, le programme de la mission d’information en innovation a mis l’accent sur les thématiques des nouvelles technologies (sous l’angle de la recherche en santé et de l’énergie), de l’exploration spatiale (avec les visites de SpaceX et du Jet Propulsion Laboratory) et de la logistique (avec la visite de la plateforme portuaire de Long Beach de la CMA CGM). Les visites effectuées ont de plus permis d’aborder les sujets de l’internationalisation de groupes français, de la collaboration entre la France et les Etats-Unis et de la valorisation et du transfert de technologie.

 

Rencontre avec des entrepreneurs et directeurs de grandes entreprises de San Diego 

La visite des sénateurs dans le Sud de la Californie a commencé par une rencontre avec des entrepreneurs français de San Diego, notamment dans le domaine phare des biotechnologies de cette région, le comité de direction de la chambre du commerce extérieur de San Diego, ainsi que des Français évoluant dans de grandes entreprises dans la région, comme Dassault. Ces échanges leur ont permis de mieux comprendre la dynamique de l’innovation observée dans la région de San Diego et d’appréhender les motivations des Français à entreprendre à cet endroit.

 

Visite d’Eurofins Advantar Labs (San Diego, Californie)

Eurofins est un leader mondial dans l’analyse des produits alimentaires, environnementaux, pharmaceutiques et cosmétiques et dans les services de recherche sous contrat. Créé en 1987 à la suite de l’acquisition d’un brevet issu de l’Université de Nantes, Eurofins a connu une croissance externe très rapide par acquisition de laboratoires existants. Les discussions ont porté sur l’activité propre d’Eurofins San Diego dans les tests médicamenteux en phase clinique ainsi que sur l’internationalisation et la stratégie d’expansion du groupe à l’international. 

 

Visite de Janssen Research & Development et de l’incubateur JLabs (San Diego, Californie)

Janssen Pharmaceuticals est une société pharmaceutique dont le siège est à Beerse (Belgique) et qui appartient à Johnson & Johnson depuis 1961. Le site Janssen San Diego mène des activités de recherche et de développement liées à l’immunologie, aux maladies rares et aux pathologies cancéreuses. Le site JLabs de San Diego est l’un des 13 sites mondiaux du réseau d’incubation JLabs (Johnson & Johnson Innovation) et incube 35 jeunes entreprises, leur permettant ainsi de bénéficier de ressources en entrepreneuriat, de l’expertise et du réseau de Johnson & Johnson. Au côté de la recherche menée en interne dans les laboratoires Janssen, le programme JLabs et l’acquisition d’entreprises participent à l’innovation du groupe Johnson & Johnson. Une rencontre avec Mohamed-Ramzi Temanni, responsable du programme Artificial Intelligence and Genomics pour Janssen, a donné lieu à des discussions sur la collaboration entre le secteur académique et industriel français et sur les ambitions des plans France Santé 2030 et France Médecine Génomique.

 

Visite de General Atomics (San Diego, Californie)

General Atomics est le principal participant du secteur privé à la recherche sur la fusion thermonucléaire grâce à ses programmes DIII-D et de confinement inertiel, ce qui en fait un leader dans le développement de la prochaine génération de technologies de fusion nucléaire et de matériaux à haute température. Les échanges ont particulièrement concerné l’avancée du projet international ITER (réacteur thermonucléaire expérimental international) qui a pour ambition à long terme d’industrialiser la fusion nucléaire. Après avoir échangé sur la stratégie de recherche et de développement et sur le fonctionnement du système, la délégation a pu visiter la salle de contrôle et voir au plus près le réacteur hébergé par General Atomics.

 

Visite de SpaceX (Hawthorne, Californie)

Vingt ans après sa fondation par Elon Musk, SpaceX s’est imposé dans plusieurs secteurs clefs du spatial tel que (i) la conception et la fabrication de lanceurs commerciaux réutilisables, (ii) l’activité de transports spatiaux cargos et habités pour des organisations gouvernementales (NASA) et privées et (iii) la télécommunication avec le lancement du réseau de satellites en orbite basse Starlink. Le site de Hawthorne correspond au siège social de SpaceX et emploie désormais environ 6000 personnes. Les échanges sur les activités de SpaceX ont illustré la mutation spectaculaire du marché spatial et des télécommunications, et l’émergence de l’industrie spatiale privée, observée au cours des dernières décennies.

 

Visite du Jet Propulsion Laboratory (JPL, Caltech, NASA – La Cañada Flintridge, Californie)

Géré par Caltech, le Jet Propulsion Laboratory (JPL) est un centre de recherche et de développement de la NASA financé par le gouvernement fédéral. Aujourd’hui, le Laboratoire emploie environ 6500 personnes et dispose d’un budget annuel d’environ 2,5 milliards de dollars. La coopération entre le JPL et la France, à travers le CNES (Centre National d’Études Spatiales), dure depuis 1961 et a été soulignée à maintes reprises lors de la visite. Elle s’illustre notamment dans le cadre de la nouvelle mission SWOT (Surface Water and Ocean Tomography) qui permettra le premier relevé topographique des eaux douces de surface de la Terre et d’étudier les courants océaniques à petite échelle. 

Les visites de SpaceX et du JPL ont permis de faciliter l’échange d’informations sur les activités spatiales et de considérer au mieux les enjeux de l’accès, de l’exploration et de la protection de l’espace, en amont de la session plénière de la Conférence Interparlementaire Européenne sur l’Espace (EISC) se tenant à Paris le 16 septembre 2022 au Sénat.

 

Dîner avec des entrepreneurs français de Los Angeles

Les sénateurs ont été accueillis à la Résidence de France afin de rencontrer des acteurs français évoluant dans le domaine de l’entrepreneuriat et de l’innovation (notamment dans les domaines de l’agro-alimentaire, du spatial, des technologies émergentes, et de l’audiovisuel). Les échanges ont pu porter sur les comparaisons des environnements français et américains pour l’innovation, ainsi que sur les opportunités pour les citoyens français à venir s’installer en Californie pour y développer leurs activités.

 

Visite du terminal CMA CGM à Long Beach

Après avoir cédé en 2017 le terminal Global Gateway South dans le cadre de sa stratégie de désendettement, le groupe CMA-CGM l’a ré-acquis en novembre 2021 par le rachat de 90% des parts. Plus grand port occidental du monde, cet emplacement a permis au groupe marseillais de faire exploser son chiffre d’affaires, ce qui lui a permis d’acquérir d’autres entités et d’investir 1,5 milliards de dollars dans la réduction de son empreinte carbone, notamment en achetant des cargos à gaz naturel liquéfié. Si cela ne réduit que de 20% la consommation de CO2, c’est le premier groupe à déployer un tel réseau de bateaux à énergie nouvelle. 

Après avoir auditionné leur PDG en juin 2022, les sénateurs de la commission des affaires économiques ont pu échanger à nouveau avec la direction de ce transporteur de marchandise, classé deuxième sur le marché américain après Cosco et devant MSC. Néanmoins, bien que sa réussite soit une fierté pour la France, la présidente de la commission, Sophie Primas, n’a pas manqué de leur rappeler qu’au vu de leur part de marché et de leur développement dans le monde entier, des efforts environnementaux de leur part réduiraient considérablement les dégâts écologiques dont nous sommes témoins.

 

 

Rédactrice :  Clara Devouassoux, Chargée de mission scientifique, Los Angeles, [email protected]ience-usa.org