Démystifions la technologie blockchain ! – Retour sur le Café des Sciences du 17 février 2022

Démystifions la technologie blockchain ! – Retour sur le Café des Sciences du 17 février 2022

Les blockchains sont au cœur de l’actualité : que ce soit via les cryptomonnaies, les NFTs ou le métavers, elles s’immiscent progressivement dans notre quotidien. Si vous avez regardé le Super Bowl, vous avez d’ailleurs peut-être remarqué le nombre de spots publicitaires qui leur étaient consacrés. Au-delà de l’actualité, les blockchains ont un potentiel disruptif que certains comparent à la machine à vapeur ou à internet. Pour autant, le fonctionnement des technologies blockchain reste obscur, et c’est la raison pour laquelle nous vous proposons un retour en vidéo sur le Café des Sciences “Démystifions la technologie blockchain” qui a eu lieu le 17 février 2022.

Le Café des Sciences est un événement mensuel organisé par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Il a lieu de manière alternative dans les différents consulats à travers le pays, et permet de mettre en valeur l’excellence des scientifiques français en échangeant autour de sujets qui font l’actualité de la science.

Pour cette édition sur les blockchains, l’antenne du SST à San Francisco s’est associée à la branche nouvelles technologies de l’Ambassade de France à Washington DC pour proposer une discussion virtuelle entre des experts de la côte Ouest et de la côte Est.

Pour la côte Ouest, nous avons eu la chance de recevoir Natacha Crooks, professeure adjointe dans le département EECS à l’University of California, Berkeley. Ses recherches portent avant tout sur les systèmes distribués, les bases de données et la sécurité. Les blockchains sont donc au cœur de son travail, notamment via les méthodes de consensus qui apportent la sécurité à cette technologie.
Pour la côte Est, nous avons eu le plaisir de recevoir Frédéric de Vaulx et Priam Varin, qui sont respectivement vice-président et ingénieur en R&D blockchain chez Prometheus Computing LLC. Ils se sont rencontrés lorsqu’ils travaillaient au NIST, le National Institute for Standards and Technology qui a pour but de promouvoir l’innovation et la compétitivité industrielle des États-Unis en faisant progresser la science, les normes et les technologies de mesure.

Portraits

Natacha Crooks
Natacha Crooks est professeure adjointe à l’University of California Berkeley, au sein du Data Systems and Foundations Group du département d’ingénierie électrique et d’informatique (EECS). Elle travaille à l’intersection des systèmes distribués, des bases de données et de la sécurité. Les blockchains, notamment via les méthodes de consensus, sont au centre de ses recherches.
Avant de rejoindre Berkeley, elle a obtenu son doctorat à l’Université du Texas à Austin sur les systèmes distribués axé sur la cohérence entre les systèmes distribués/bases de données à grande échelle et les systèmes de traitement à grande échelle. Elle a reçu le prix Dennis Ritchie pour la meilleure dissertation sur les systèmes informatiques.

Frédéric de Vaulx
Frédéric est le vice-président de Prometheus Computing où il contribue à définir les visions et les stratégies de l’entreprise. Il est un PMP et un ingénieur logiciel senior spécialisé dans l’analyse, la conception et le développement d’applications logicielles.
Avant de rejoindre Prometheus Computing, il a travaillé pendant cinq ans au National Institute of Standards and Technology (NIST) sur des thèmes essentiellement liés au Cloud Computing, à la cybersécurité et aux cryptomonnaies.
Il a obtenu une maîtrise en informatique à l’ESIAL France en 2003 et occupe les fonctions de gestionnaire de programme et de responsable technique dans des projets de développement de logiciels et de recherche.

Priam Varin
Priam est ingénieur en R&D blockchain au sein de Prometheus Computing. Avant cela, il a travaillé sur des projets de recherche et développement de blockchain (gestion d’identité par blockchain, réseaux de crypto-monnaies) à la division Sécurité informatique – Composants et mécanismes de sécurité du NIST où il a rencontré Frédéric.
Il a obtenu son diplôme d’ingénieur en technologies de l’information (spécialisation réseaux et services émergents) à Télécom SudParis en 2016.

 

Animation du Café des Sciences et rédaction de cet article :

  • Alice Joyeux, Stagiaire pour la Science et la Technologie à San Francisco – [email protected]
  • Maxence Balsalobre, Attaché Adjoint pour la Science et la Technologie à Washington DC – maxence.ba[email protected]
image_pdfimage_print