1

Retour sur la Convention Internationale BIO : la forte volonté de la France de s’engager dans le secteur de la Santé à l’échelle mondiale

La délégation française, troisième délégation en nombre, preuve que la France est un acteur mondial majeur en Santé

La Convention BIO 2022 s’est tenue à San Diego du 12 au 14 juin 2022. Il s’agit de la plus grande convention internationale regroupant des acteurs du domaine de l’innovation en sciences de la vie (majoritairement en santé) et des firmes pharmaceutiques pour lesquelles les biotechnologies sont un enjeu majeur. Cette année, la délégation française était la troisième plus importante après celle des États-Unis et de la Corée du Sud. Cela a été l’occasion pour l’ambassadeur et sa délégation de rencontrer des acteurs clés du domaine de la santé, de promouvoir l’attractivité de la France, en présentant notamment les différentes initiatives comme le plan France 2030 ou le Health Data Hub, et de souligner la volonté de la France de coopérer étroitement dans secteur de la Santé avec les États-Unis. 

De nombreuses start-ups françaises étaient présentes, accompagnées de 4 pôles de compétitivité : Eurobiomed (Sud et Sud-Ouest), Lyon Biopole (Sud-Est), Antlanpole Biotherapies (Nord-Ouest), et Medicen (Ile de France), mais également d’autres acteurs majeurs dans le domaine de la Santé en France comme des représentants de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP). 

Michelle McMurry Heath, CEO de BIO depuis juin 2020, a montré un intérêt important pour une collaboration plus forte avec la France. Elle a également fait part de sa volonté d’organiser une convention BIO au niveau européen à Lyon, ville à laquelle elle tient particulièrement et qui accueille un écosystème très dynamique dans les biotechnologies. A ce titre, le Dr Michelle a souligné les opportunités actuelles pour la France sur le plan politique comme scientifique pour devenir la référence européenne dans le domaine de la santé.

 

La success story de Bettina Experton, française implantée aux États-Unis, et de sa start-up Humetrix

Humetrix est une société pionnière dans l’utilisation et la démocratisation de dossiers médicaux à portails usagers qui fournit des applications mobiles et des plateformes d’analyse de données de santé basées sur l’Intelligence Artificielle au service des patients, des fournisseurs de soins, des organismes payeurs et des agences gouvernementales. Elle s’est notamment positionné, en soutien au gouvernement américain via une forte collaboration avec le pentagone, en leader de la stratégie de pilotage de la COVID-19 aux États-Unis. Bettina Experton a exprimé son sonhait d’exporter ses activité en Europe et de se déployer en France, où son développement serait non seulement très porteur pour Humetrix mais aussi très intéressant stratégiquement pour la France. Des démarches devraient être lancées pour lui permettre de faire bénéficier la France de son expertise et, potentiellement, d’y développer un outil plus puissant grâce à la qualification incontestée des ingénieurs et chercheurs français ainsi que d’un archivage de données plus porteur en terme de régulations.

BioLabs : l’incubateur américain de start-ups en biotechnologies œuvre pour créer des liens étroits avec la France

Cet incubateur, qui se tourne vers l’Europe pour poursuivre sa stratégie d’accompagnement l’innovation en biotechnologie à l’échelle mondiale, a choisi la France. Avec l’ouverture d’un incubateur à Paris-Saclay au Printemps 2023, en collaboration avec Servier et grâce au financement de Sanofi, ainsi que l’ouverture d’un centre à l’Hôtel Dieu en médecine digitale et la volonté de se développer dans la région de Lyon (entre autres), la France est stratégiquement ciblée comme partenaire européen n°1. Cela montre la force de la recherche et de l’innovation française dans le domaine de la Santé et son potentiel d’accroître sa renommée internationale.

Rédactrice : Clara Devouassoux, Chargée de mission scientifique, Los Angeles, deputy-sdv.la at ambascience-usa.org