Le gouvernement américain lance la Mission d’Innovation en Agriculture pour le Climat (Agriculture Innovation Mission for Climate)

Le gouvernement américain lance la Mission d’Innovation en Agriculture pour le Climat (Agriculture Innovation Mission for Climate)

Le Sommet Climat organisé par l'administration Biden d'avril 2023 a été l'occasion d'annoncer la mise en place du programme Agriculture Innovation Mission for Climate (AIM for Climate), qui sera mis en avant lors du Sommet sur les Systèmes Alimentaires puis lancé à l’occasion de la COP26. L’AIM a pour but de catalyser des fonds pour supporter la R&D dans les domaines de l’agriculture et des systèmes alimentaires pour supporter l’action climatique à l’international. L’AIM bénéficie du support officiel de plusieurs pays : EAU, Royaume-Uni, Australie, Brésil, Danemark, Israël, Singapour, Uruguay. Un des objectifs de l’AIM est d’obtenir un engagement financier des participants à investir dans les 5 prochaines années dans des programmes de R&D promouvant des systèmes alimentaires compatibles avec les engagements climatiques de la communauté internationale. Pour ce faire, des scientifiques en chef seront identifiés comme points focaux à l’international.

A l’occasion du Sommet sur le Climat organisé par l’Administration Biden le 23 avril 2021, le gouvernement américain a lancé la Mission d’Innovation en Agriculture pour le Climat, ou Agriculture Innovation Mission for Climate (AIM for Climate), aux côtés des Emirats Arabes Unis (EAU) et avec le soutien de la Présidence britannique de la COP26, et des gouvernements d’Australie, du Brésil, du Danemark, d’Israël, de Singapour et d’Uruguay. Le but de l’AIM for Climate, qui doit être officiellement présenté à l’occasion du Sommet sur les Systèmes Alimentaires de septembre 2021 et lancé à la COP26 en novembre la même année, est d’accélérer et stimuler l’innovation globale ainsi que la recherche & développement (R&D) en agriculture et dans les systèmes alimentaires supportant l’action climatique.

Une fois officiellement lancé, l’AIM for Climate catalysera un plus grand investissement dans la R&D agricole et l’innovation pour contribuer à une hausse de l’ambition mondiale et pour favoriser une action climatique globale plus rapide et transformative, en permettant des décisions et politiques basées sur des données scientifiques. Des investissements dans l’innovation agricole et la R&D peuvent potentiellement améliorer les approches existantes et délivrer de nouvelles méthodes pour durablement augmenter la productivité agricole, améliorer des moyens de vivre, conserver la nature et sa biodiversité, et permettre adaptation et résilience face au changement climatique, tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre et en séquestrant du carbone.

D’après John Kerry, Envoyé Présidentiel Spécial pour le Climat,  » les États-Unis sont fiers de mener l’initiative AIM for Climate en partenariat avec les Emirats Arabes Unis et les autres partenaires nous appuyant. J’ai été impressionné par l’ingéniosité appliquée aux défis de l’alimentation et du climat pendant mon voyage récent aux EAU, et je sais que nous pourrons tous bénéficier du partage de meilleures pratiques et de la promotion de l’innovation et l’ambition en lien avec des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. L’AIM for Climate peut servir comme une plateforme unique de coopération parmi beaucoup de pays sur ces défis partagés « .

 » Je suis ravi de voir les États-Unis co-conduire la création de AIM for Climate. Cette initiative porte un objectif de taille, accélérer l’innovation agricole mondiale à travers une hausse de la recherche et développement puisqu’elle met en avant l’agriculture, ainsi que les solutions  basées sur la science pour réduire et s’adapter au changement climatique. Ensemble, nous pouvons nous attaquer aux défis climatiques partagés, et le Ministère de l’Agriculture américain a hâte de travailler avec d’autres pour faire avancer l’initiative AIM for Climate  » a déclaré le Secrétaire Américain de l’Agriculture Tom Vilsack.

La population mondiale croissante est de plus en plus dépendante de sources de production alimentaire vulnérables, alors que la crise climatique vient mettre fin à des pratiques agricoles répandues, menaçant d’endommager le secteur et de maintenir des millions d’individus sous le seuil de pauvreté.  Des technologies et approches innovantes et respectueuses du climat sont urgemment requises en vue d’améliorer la sécurité alimentaire et d’entraîner la croissance économique.

Avant la COP26, AIM for Climate va :

  • Démontrer un engagement collectif de la part de ses participants en faveur de l’investissement dans l’innovation agricole et la R&D pour des systèmes alimentaires alignés avec la protection du climat, sur les cinq prochaines années;
  • Définir un cadre pour discuter et promouvoir les priorités en innovation aux niveaux nationaux et internationaux afin d’étendre les investissements des participants; et
  • Identifier des scientifiques comme points de référence pour des coopérations internationales de R&D agricole en rapport avec le climat, en faisant appel à leurs idées et fonds au sein des organes gouvernementaux.

AIM for Climate promouvra une coordination entre trois filières d’investissement principales :

  • Le progrès scientifique via la recherche agricole et à travers la R&D agricole au niveau des gouvernements nationaux et via les institutions de recherche académique;
  • L’innovation appliquée publique et privée, la R&D pour le développement grâce au support des centres, institutions, et réseaux de laboratoires de recherche internationaux;
  • Le développement et déploiement de la recherche pratique et actionnable et d’information aux producteurs et autres parties prenantes du marché, via l’utilisation des systèmes nationaux de diffusion d’informations issues de la recherche agricole.

Les domaines d’innovation et de R&D ciblés à travers l’AIM for Climate incluront : l’amélioration durable de productivité; l’efficience de l’usage des intrants, eau, carbone, et autres; la résilience de la production agricole et de l’élevage; le perfectionnement d’outils numériques ; et les systèmes alimentaires inclusifs, équitables, et durables.

AIM for Climate souligne l’engagement renforcé de l’Administration Biden-Harris par rapport au secteur agricole et qui permettra de créer des emplois, et une croissance économique, tout en générant des bénéfices liés à la réduction des impacts environnementaux et l’adaptation  nécessaire face au changement climatique.

 

Rédactrice : Juliette Paemelaere, Chargée de mission coopération scientifique INRAE, [email protected]

image_pdfimage_print