1

La semaine d’immersion NETVA à Boston

    Du 28 mars au 1er avril 2022, Boston a reçu quatre startups lauréates de NETVA 2021 : Diagnoly qui améliore les diagnostics prénataux et simplifie les prises de décision thérapeutique lors des échographies obstétricales, Ceres Brain Therapeutics qui développe un médicament à administration par voie nasale pour traiter un syndrome autistique génétique, Hemerion qui permet une destruction des cellules cancéreuses dans des zones du cerveau inaccessibles à la chirurgie, et SeaBeLife qui développe des familles de molécules capables de déprogrammer la nécrose en bloquant spécifiquement la cascade d’induction du mécanisme de mort cellulaire.

    La semaine s’est organisée autour de sessions de formation et de visites en commun le matin, suivies de rendez-vous personnalisés l’après-midi et de soirées de networking.

Rang du haut de gauche à droite : Clément Dupont (Hemerion), Morgane Rousselot (Seabelife), maximilien Vermandel (Hemerion), Thomas Joudinaud (Ceres Brain), Ivan Voznyuk (Diagnoly)
Rang du bas de gauche à droite : Jean-Philippe Nicolaï (Attaché S&T), Gigi Shafai , Valérie Philippon, Lucie Rochard (FABS)

Le programme commun

    Les matinées de la semaine d’immersion étaient dédiées à des sessions de formation ou des visites groupées d’incubateurs parmi lesquels BioLabs Tuft LaunchPad, un incubateur offrant à des très jeunes startups des espaces communs de coworking et des paillasses pour la recherche, et ACTION, un réseau collaboratif d’incubateurs d’entreprises technologiques et d’autres organisations de soutien aux entrepreneurs. Les startups ont pu discuter de la logistique de l’implantation d’une entreprise aux États-Unis et des différences entre la France et les Etats-Unis avec des experts de Business France et du French American Biotech Springboard (FABS). Le FABS est la branche scientifique de la Chambre de Commerce Franco-Américaine de la Nouvelle-Angleterre (FACCNE) dont l’objectif est de guider les Bio-Entrepreneurs français dans l’environnement scientifique, commercial et culturel très spécifique de la Nouvelle-Angleterre.

    Enfin, les entrepreneurs ont aussi échangé avec le Massachusetts Life Sciences Center (MLSC), une agence de développement économique et d’investissement dont la mission est de soutenir la croissance et le développement des sciences de la vie dans le Massachusetts, et aussi avec MassBio, une organisation à but non lucratif de plus de 1 400 membres qui se consacre à la prévention, au traitement et à la guérison des maladies.

Gauche à droite : Ivan Voznyuk (Diagnoly), morgane Rousselot (Seabelife), Jean-Philippe Nicolaï (Attaché S&T), maximilien Vermandel, Clément Dupont (Hemerion)
Les lauréats NETVA à Biolabs

Des rendez-vous personnalisés

    Au total, près de 30 rendez-vous individuels ont été programmés pour les quatre lauréats avec des experts français et américains établis à Boston. D’autres rencontres ont aussi permis d’envisager des collaborations scientifiques avec des équipes de recherches ou médicales. Ainsi, des discussions ont pu être organisées avec des chercheurs de l’Université de Boston, de l’Université Harvard ou du MIT, avec des médecins du Beth Israel Medical Center ou de la Harvard Medical School, ainsi qu’avec des entreprises pharmaceutiques ou des startups spécialisées en biotechnologies ou en technologies médicales.

Des soirées de networking

    Des événements organisés en début de soirée, comme le Café des Entrepreneurs ou le Pitch Event organisé en partenariat avec La French Tech Boston, ont été l’occasion pour les startups de présenter leurs projets et de rencontrer d’autres acteurs clés de la région de Boston et de Cambridge.

Les lauréats NETVA en présence du Consul général de France, Arnaud Mentré
Soirée French Tech

Rédacteurs –

Céline Duclos, Chargée de mission pour la Science et la Technologie, Boston, [email protected]

Benjamin Boumard, Chargé de mission pour la Science et la Technologie, Atlanta, [email protected]