[Brève] Lancement par la Maison Blanche du National Artificial Intelligence Initiative Office

[Brève] Lancement par la Maison Blanche du National Artificial Intelligence Initiative Office

12 janvier 2021. Annonce d'un nouveau bureau de coordination au niveau fédéral pour la R&D et les politiques publiques autour de l'IA.

Suite à la promulgation de la loi Thornberry NDAA 2021 (voir également à ce sujet notre article sur l’agenda du Congrès en matière d’IA), la Maison Blanche a annoncé le 12 janvier 2021 le lancement d’un nouveau bureau, le National Artificial Intelligence Initiative Office.

Ce nouveau bureau sera dirigé par Lynne Parker, actuellement Chief Technology Officer-adjointe. Il est chargé de superviser et d’implémenter la stratégie national américaine sur l’IA mais également de coordonner au niveau fédéral la recherche et la construction des politiques publiques dans ce domaine, en interaction avec les autres agences fédérales mais aussi le secteur privé, l’académique et d’autres parties prenantes telles que la société civile.

L’annonce a été l’occasion de revenir sur les différents travaux menés par l’administration sortante durant quatre années, tout en rappelant que le sujet du développement de l’IA recueillait une forme de consensus et un fort soutien de la part des deux partis, républicain et démocrate.

  1. Le décret présidentiel 13859 ou American AI Initiative (premier rapport annuel de 2020) mettait en avant 5 champs principaux d’action : un investissement fort dans la recherche en IA, l’ouverture au niveau fédéral des ressources de calcul et des données, l’établissement de standards techniques pour l’IA, la création d’une main d’oeuvre américaine qualifiée en IA (building America’s AI workforce) et l’interaction avec les alliés internationaux.
  2. La Commission spéciale sur l’IA (Select Committee on AI), lancée en 2018 et qui avait jusque-là la responsabilité de coordonner les efforts autour de la R&D en IA au niveau fédéral, devient une Commission permanente qui agit comme principal organe interagences. Ses missions sont élargies et détaillées dans le document suivant Charter of the NSTC Select Committee on AI (5 janvier 2021).
  3. En août 2020, la Maison Blanche avait annoncé en partenariat avec la NSF la création de 12 nouveaux instituts de R&D en IA et sciences de l’information quantique (QIS) avec un financement de plus d’$1 milliard. Cette décision est devenue loi. Les instituts en IA se concentreront sur le Machine Learning, la fabrication synthétique, l’agriculture de précision et la prédiction d’événements climatiques extrêmes (extreme weather prediction).
  4. La mise à jour du plan stratégique sur la R&D en IA, initié en 2019, devient également codifiée dans la loi.
  5. Les activités de développement de standards techniques pour l’IA sont étendues pour inclure un cadre d’évaluation des risques en IA.
  6. Les priorités en IA en matière de données, d’infrastructure de cloud et de calcul haute performance forment désormais partie du plan National AI Research Resource, une nouveauté introduite dans la Division E du Thornberry NDAA 2021. 
  7. Des initiatives ont été prises pour rendre permanente l’évaluation des budgets autour de la R&D en IA et s’assurer que les moyens mis à disposition sont suffisants pour remplir les objectifs et priorités de la National AI Initiative.

À cela, il faut ajouter le projet de loi Industries of the Future Act of 2020 inclut cette fois-ci dans la Division H du Thornberry NDAA 2021 et qui prévoit le doublement du budget fédéral de R&D en IA. Il reste à voir comment le changement d’administration et les éventuelles nominations qui suivront impacteront les initiatives listées ici.

Rédacteur : 

Kévin KOK HEANG, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, [email protected] 

image_pdfimage_print