La coopération spatiale franco-américaine à l’honneur lors de la visite d’Etat du Président de la République aux USA

Mercredi 30 novembre 2022 à Washington, dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République, Emmanuel Macron, une séquence dédiée au spatial a permis de mettre en lumière la coopération dans ce domaine entre les deux pays. Depuis plus de 60 ans, les deux nations se trouvent étroitement liées dans le cadre de grandes missions d’exploration du Système solaire ou encore d’observation de la Terre. Ont notamment participé à cette rencontre auprès de  Kamala Harris, vice-Présidente des Etats-Unis, Présidente du National Space Council, et du Président de la République, Bill Nelson, Administrateur de la NASA, Richard Spinrad, Administrateur de la NOAA, les Ministres Bruno Le Maire, Catherine Colonna et Sylvie Retailleau, Philippe Baptiste, PDG du CNES, Antoine Petit, PDG du CNRS, les astronautes Sophie Adenot et Thomas Pesquet, Alexandre Tisserant, PDG de Kinéis et Fatoumata Kebe, Astrophysicienne.

Mercredi 30 novembre 2022 à Washington, dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République, Emmanuel Macron, une séquence dédiée au spatial a permis de mettre en lumière la coopération dans ce domaine entre les deux pays. Depuis plus de 60 ans, les deux nations se trouvent étroitement liées dans le cadre de grandes missions d’exploration du Système solaire ou encore d’observation de la Terre. Ont notamment participé à cette rencontre auprès de  Kamala Harris, vice-Présidente des Etats-Unis, Présidente du National Space Council, et du Président de la République, Bill Nelson, Administrateur de la NASA, Richard Spinrad, Administrateur de la NOAA, les Ministres Bruno Le Maire, Catherine Colonna et Sylvie Retailleau, Philippe Baptiste, PDG du https://fscience-old.originis.fr/wp-content/uploads/2023/06/GLOC_Oslo_Norway_S2_27juillet2022_web-2-1.jpg, Antoine Petit, PDG du CNRS, les astronautes Sophie Adenot et Thomas Pesquet, Alexandre Tisserant, PDG de Kinéis et Fatoumata Kebe, Astrophysicienne.

De premiers échanges se sont concentrés sur les thématiques de l’environnement, du climat et du spatial au service des populations. Avec un lancement prévu le 15 décembre prochain, la mission SWOT (Surface Water and Ocean Topography) illustre actuellement la vitalité d’une coopération de 40 ans dans des programmes d’océanographie, d’altimétrie et d’étude de l’atmosphère. A propos du Space for Climate Observatory, dont les USA sont membres depuis le mois de juin dernier, Kamala Harris a confirmé un engagement des Etats-Unis à renforcer leur participation au sein de l’initiative. Le PDG de Kinéis a pour sa part présenté le futur déploiement de sa constellation dédiée à l’IoT qui s’appuie sur 40 ans d’expérience ARGOS, système créé en 1978 par le https://fscience-old.originis.fr/wp-content/uploads/2023/06/GLOC_Oslo_Norway_S2_27juillet2022_web-2-1.jpg, la NASA, la NOAA, dont il est l’opérateur. Enfin, la France a annoncé son engagement dans le programme AOS (Atmosphere Observing System) de la NASA. AOS constitue le prochain programme structurant de la filière Observation de la Terre pour la décennie à venir.

Sur la thématique de l’exploration et des sciences, les deux parties se sont félicitées du succès planétaire de la mission JWST, lancée par une Ariane 5 en décembre 2021, et de l’implication de la France dans la mission Dragonfly à destination de Titan, lune de Saturne. Concernant l’exploration habitée, le Président de la République a fait part de la volonté française d’étendre son ambition dans la coopération bilatérale sur cette thématique. Point d’orgue des échanges sur l’exploration, le PDG du https://fscience-old.originis.fr/wp-content/uploads/2023/06/GLOC_Oslo_Norway_S2_27juillet2022_web-2-1.jpg et l’Administrateur de la NASA ont signé un accord visant à embarquer le projet FFS (Farside Seismic Suite), équivalant de SEIS sur Mars, sur un Commercial Lunar Payload Services (CLPS) destiné à explorer la face cachée de la Lune.

A propos d’aspects plus commerciaux de l’espace, la France et les Etats-Unis encouragent une coopération soutenue entre industriels français et américains dans le domaine du spatial. Le contrat noué dernièrement entre Amazon et Arianespace autour de la solution de lancement Ariane 6 a été évoqué lors de ces discussions.

En marge de ce déplacement, Philippe Baptiste a déclaré : « Un pan entier de la visite d’Etat est consacrée au spatial. Cela illustre parfaitement la formidable dynamique du secteur et l’importance de celui-ci dans la coopération entre les deux pays. Je tiens à remercier le Président de la République et le Gouvernement pour leur soutien sans faille à nos activités. La vitalité et la densité des projets actuels et futurs entre la France et les USA augurent d’un avenir rayonnant. Prochaine étape le 15 décembre pour le lancement de SWOT depuis la Californie ! »

Partager

Derniers articles dans la thématique