Le mathématicien Hugo Duminil-Copin reçoit la 13ème médaille Fields française

Le mathématicien Hugo Duminil-Copin reçoit la 13ème médaille Fields française

Récompensé pour ses travaux en mathématiques probabilistes appliquées aux modèles de particules en interaction, Hugo Duminil-Copin a reçu le 5 juin 2022 le prix quadriennal de mathématiques.

Décernée aux mathématiciennes et mathématiciens de moins de 40 ans, la médaille Fields est la récompense la plus prestigieuse de la discipline. Le mathématicien français Hugo Duminil-Copin en est lauréat en 2022 grâce à ses travaux probabilistes sur le modèle d’Ising en physique statistique. Ce modèle permet d’expliquer le ferromagnétisme, mécanisme selon lequel un matériau peut se comporter comme un aimant ou bien être attiré par un. Ce comportement dépend de la température, et la continuité de l’aimantation du matériau est une question centrale dans le domaine,  celle-ci pouvant être perturbée par à un changement d’état du matériau.

Hugo Duminil-Copin est parvenu, avec ses pairs Michael Aizenman et Vladas Sidoravicius, à prouver qu’en dimension trois, le modèle d’Ising présentait une transition de phase continue, problème de longue date dans cette branche de la physique statistique. Selon le jury de la médaille Fields, cette découverte a permis d’ouvrir plusieurs nouvelles directions de recherche .

Hugo Duminil-Copin est professeur agrégé de mathématiques de l’Ecole normale supérieure Ulm et diplômé de l’Université Paris-Saclay. Il est professeur à la faculté des sciences de l’université de Genève, où il a effectué sa thèse doctorale sous la direction de Stanislas Smirnov, lauréat de la médaille Fields 2010, ainsi que professeur permanent à l’Institut des hautes études scientifiques (IHES).

La France, classée juste derrière les Etats-Unis (15) en volume de médailles Fields, reçoit sa 13ème médaille et conserve son rang mondial de deuxième Nation la plus primée. Les Etats-Unis, la Corée du Sud, l’Ukraine et le Royaume-Uni sont co-récipiendaires du prix, avec les attributions de la récompense à June Huh, Maryna Viazovska et James Maynard respectivement.

 

Rédacteurs :
Maxence Balsalobre, Nouvelles technologies de l’information, de la communication et de la sécurité, Washington D.C.
Amine Iggidr, Analyste, Washington D.C.

image_pdfimage_print