COVID – 19 – L’University of Alabama in Huntsville (UAH) stimule la recherche de médicaments grâce au supercalculateur Cray Sentinel de Hewlett Packard Enterprise (HPE)

Dans le but de rechercher des produits naturels contre le COVID-19, Jérôme Baudry, professeur de sciences biologiques à l'UAH, travaille en collab

Professor Jérôme Baudry, UAH

Dans le but de rechercher des produits naturels contre le COVID-19, Jérôme Baudry, professeur de sciences biologiques à l’UAH, travaille en collaboration avec le National Center for Natural Products Research (NCNPR) à l’École de pharmacie de l’Université du Mississippi, et en partenariat avec HPE pour utiliser le supercalculateur Cray Sentinel.

Les produits naturels étudiés sont des produits chimiques fabriqués par des êtres vivants, comme des plantes ou des champignons, et parfois des animaux. Le recours au supercalculateur permet de prédire si un produit naturel donné peut bloquer les protéines dont le virus a besoin pour infecter les cellules et se répliquer.

Le supercalculateur Cray Sentinel de HPE, situé dans un centre de données Microsoft Azure au Texas, est capable de calculer 147 billions d’opérations en virgule flottante par seconde et peut stocker 830 000 gigaoctets de données. En d’autres termes, il est aussi rapide que l’ensemble de la population de la Terre en effectuant 20 000 calculs par seconde et dispose d’une capacité de stockage de plus de 45 ans de vidéo haute définition. La première série de calculs permet de faire des prévisions extrêmement rapides, en passant au crible des millions de substances chimiques afin de se concentrer sur les milliers d’entre elles qui offrent le meilleur potentiel d’efficacité virale. Ensuite, une deuxième série de calculs plus lents fournit un traitement très détaillé des molécules prometteuses afin de sélectionner les quelques centaines qui sont censées être très efficaces.

 

Rédacteur : 

Rami ABI-AKI, Attaché pour la Science et la Technologie, [email protected]

image_pdfimage_print