1

L’Université d’Arizona développe une méthode de détection du COVID-19 grâce à l’analyse des eaux usées

L’analyse des eaux usées est une méthode utilisée par les scientifiques pour suivre le développement de maladies infectieuses, ainsi que la consommation de substances (drogues, médicaments) dans une population donnée. Aux États-unis, l’University of Arizona s’engage dans la détection du COVID-19 dans les eaux usées en s’appuyant sur l’expertise de son Water and Energy Sustainable Technology (WEST) Center qui souhaite parvenir à déterminer si le virus est présent dans une communauté même si les individus sont asymptomatiques ou non testés. 

L’équipe du WEST Center avait mené en 2008 une étude mesurant la survie des coronavirus dans les eaux usées. Ils avaient constaté que ceux-ci meurent très rapidement dans les eaux usées, avec une réduction de 99,9 % en deux à trois jours. Aujourd’hui, cette équipe utilise les méthodes moléculaires et les cibles d’acide nucléique recommandées par le CDC pour détecter les marqueurs génétiques du SRAS-CoV-2 dans les échantillons d’eaux usées prélevés avant et après le traitement des eaux usées, en espérant établir une corrélation entre les concentrations virales dans les eaux usées et le nombre d’infections enregistrées.

Les chercheurs indiquent cependant qu’il reste encore du chemin à parcourir avant que ces méthodes puissent être utilisées à grande échelle. Néanmoins, d’autres investigations basées sur la surveillance des eaux usées et des approches de séquençage plus récentes pourraient aider à identifier les variantes du virus circulant dans la population et à évaluer l’efficacité des stratégies mises en place pour contrôler et prévenir la maladie.

Pour en savoir plus :

https://uanews.arizona.edu/story/uarizona-tracking-coronavirus-through-wastewater-across-us