Emergence de nouveaux hubs en sciences de la vie dans la région de Boston

Emergence de nouveaux hubs en sciences de la vie dans la région de Boston

Le secteur des sciences de la vie est l’un des plus dynamiques dans la région de Cambridge. A quelques minutes à pied d’instituts de recherche, grandes universités et sièges sociaux de nombreuses sociétés en biotechnologies, Kendall Square s’est imposé en tant qu’épicentre de cette industrie.

De nombreuses startups biotech y ont vu le jour, à commencer par Biogen, pionnière en 1978. Alnylam Pharmaceuticals, Moderna Therapeutics, Sarepta Therapeutics, Intellia Therapeutics et bien d’autres ont par la suite décidé de s’installer autour de cette place, qui est aujourd’hui considérée être le kilomètre carré le plus innovant du monde.

La popularité de Kendall Square, qui attire encore de nombreux entrepreneurs – particulièrement dans le domaine de la biotech – cause aujourd’hui une forte augmentation des prix de l’immobilier (près de $100/sq. ft). De nombreux promoteurs immobiliers se sont emparés de ce challenge et développent aujourd’hui d’autres zones de la région de Boston, répondant au besoin de nombreuses startups à la recherche d’espace de bureaux et laboratoires.

  1. Cambridge Crossing

Dans la région Est de Cambridge et à deux pas de Kendall Square, un nouveau hub se développe : Cambridge Crossing. Cette localisation permet à ce cluster d’être idéalement connecté, à moins de 2 kilomètres du MGH et de Kendall Square, et à quelques minutes seulement du centre de Boston et de l’aéroport Logan. La pharma américaine Bristol-Myers Squibb a décidé d’y installer de nouveaux locaux de 35.000m2, ouvrant la voie au développement de la region pour le s indisutries pharmaceutiques et de biotechnologies.

  1. Alewife

L’Ouest de la ville de Cambridge, autrefois consacré à l’industrie légère, connaît depuis peu une profonde transformation. Tout comme Kendall Square dans les années 60, les parkings qui constituaient le quartier de Alewife laissent peu à peu place à des bâtiments modernes, de bureaux et laboratoires. Les sociétés Fog Pharma, Kintai Therapeutics, Arbor Biotech et Simcere Innovation occuperont respectivement 140.000 sq.ft, 72.000 sq.ft, 36.000 sq.ft et 26.000 sq.ft., trouvant dans ce quartier une alternative convenable et abordable à Kendall Square. Le développeur immobilier IQHQ spécialisé en sciences de la vie a également racheté dans la zone un campus de 100.000m2 pour $125 millions, qui proposera des espaces de travail pour des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques.

  1. Watertown

Le centre sportif Mount Auburn Club, situé à Watertown, a été vendu pendant la crise sanitaire de 2020 – qui lui avait fait imposé un arrêt de son activité – pour $33 millions. Ce centre de plus de 25.000m2 laissera place à de futurs bureaux et laboratoires.

Dans ce même secteur de Watertown, les locaux d’Athenahealth – entreprises de données de santé – de 115.000 m2 ont été vendus pour plus de $525 millions et accueilleront prochainement de nouvelles sociétés technologiques.

Enfin, entre ces deux localisations, un projet de près de 100.000 m2 appelé « Arsenal Yards » consacrera plus de 15.000 m2 d’espace pour des sociétés en sciences de la vie. Les biotech Kymera Therapeutics et Arkuda Therapeutics ont déjà annoncé leur prochain départ de Kendall Square pour s’installer dans de nouveaux locaux à Arsenal Yards.

  1. Mass Pike

A l’Est de Watertown, le quartier d’Allston connaîtra également de nombreux changements. Une large zone est depuis de nombreuses années laissée déserte le long de la route « Massachusetts turnpike ». Un entrepôt abandonné, propriété de Harvard, de 20.000m2, sera prochainement remplacé par 3 bâtiments accueillant des logements, bureaux et laboratoires, l’objectif à long terme étant que cette zone devienne un village de l’innovation.

  1. Fenway / Longwood Medical Area

Depuis quelques années, le quartier de Fenway – proche du fameux stade de baseball des Red Sox – connaît une forte modernisation. Un projet de construction d’un complexe de $1 milliard, qui a l’origine ne devait donner lieu qu’à la création de logements, a été repris par la société IQHQ mentionnée précédemment et modifié afin de laisser place à la création de laboratoires et bureaux. Cette décision de IQHQ répond au souhait de sociétés pharmaceutiques et sciences de la vie de s’installer à proximité de la fameuse Longwood Medical Area, qui accueille le Beth Israel Deaconess Medical Center, le Brigham and Women’s Hospital, le Boston Children’s Hospital, le Dana-Farber Cancer Institute et le Joslin Diabetes Center. Le projet qui sera bientôt en construction attirera de nombreuses sociétés qui souhaitent travailler aux côtés de ces hôpitaux et Instituts de renom.

  1. Seaport / Dry Dock

La zone de « Dry Dock », jusqu’ici dominée par le parc industriel marin de la ville, émerge en tant que nouveau site pour les startups, notamment biotechnologiques. La spinoff du MIT en bio-ingénierie par exemple, et désormais fameuse scale-up, Ginkgo Bioworks, a ouvert des locaux de 1700m2 dans un ancien entrepôt, afin d’installer leurs laboratoires et unité de production.

De nombreuses startups ouvrent leurs bureaux dans le désormais dynamique et innovant « Seaport », qui accueille également le Centre des congrès et des expositions de Boston et le siège social de Vertex Pharmaceuticals.

 

La région de Boston accueille l’un des plus importants hubs de la biotechnologie et de l’industrie pharmaceutique, attirant ainsi de nombreux talents et entreprises. Afin de répondre à la forte demande, cette région dynamique compte bien continuer à transformer son offre et se moderniser.

 

Rédactrice : Sarah VADILLO, Attachée adjointe pour la Science et la Technologie, [email protected]

image_pdfimage_print